Les cauchemars en énergétique chinoise

On célèbre en ce moment les débuts de 2021. Mais en Chine, le cycle annuel n’est pas encore terminé et je réserve donc mes voeux pour l’arrivée prochaine de l’année du Buffle! En attendant, je vous propose de clore cette année du Rat, à certains égards (mais pas tous!) cauchemardesques, sur le cauchemar, précisément. 

Le rêve est l’une des principales expressions du psychisme. Alors, forcément, les cauchemars, surtout s’ils sont récurrents, sont particulièrement significatifs de l’état mental et émotionnel d’une personne à un moment donné. Intervenant en général pendant le sommeil paradoxal, ou dernière phase du cycle de sommeil, ils se distinguent des rêves par le fait qu’ils sont éprouvants pour celui ou celle qui les subit. 

L’énergétique chinoise a cherché à comprendre les mécanismes sous-jacents derrière les mauvais rêves, lesquels ne sont considérés pathologiques que lorsque ils sont fréquents ou récurrents. Pourquoi en fait-on? Comment empêcher leur survenue ou, à tout le moins, leur récurrence? La tradition chinoise inscrit l’apparition du cauchemar dans le cadre d’un ensemble à la fois physique, énergétique et psychique. Les frontières entre le mental, l’émotionnel et le physique sont en effet poreuses et l’état de chaque sphère affecte celui des autres. 

Altération énergétique, organique, psychique

Ainsi, si en Occident, on considère que le cauchemar est souvent le reflet de préoccupations et problématiques non résolues du sujet, en énergétique traditionnelle chinoise, c’est l’altération énergétique des organes (éventuellement induite par ces problèmes non résolus) qui va provoquer, in fine, l’apparition des cauchemars. 

Ainsi, dans le chapitre 43 du Ling Shu, ou Pivot Spirituel, il est précisé que “quand l’énergie pathogène envahit le Coeur, l’on rêve de fumée ou de feu sur la colline. Quand elle est dans le Poumon, l’on rêve de s’envoler et d’apercevoir des objets métalliques. Quand elle est dans le Foie, l’on rêve d’arbres, de fleurs et d’herbe dans les bois. Quand elle est dans la Rate, l’on rêve de collines et d’eau en grande dimension, et des maisons détruites par le vent et la pluie. Quand elle envahit le Rein, l’on rêve d’être au bord d’un précipice ou de plonger dans l’eau” (traduction du Docteur You-Wa Chen, Editions You Feng). 

Evidemment, les correspondances énoncées plus haut ne sont pas à prendre au pied de la lettre. Les rêves sont en effet “rattachés à l’inconscient collectif et à la culture d’une société”, comme le rappelle Philippe Sionneau dans son ouvrage Troubles psychiques en médecine chinoise, les solutions de l’acupuncture et de la pharmacopée, et la culture de la Chine ancienne se situe aux antipodes de la nôtre. Néanmoins, ce texte montre à quel point la santé énergétique des organes va influencer nos rêves et favoriser la survenue de cauchemars. 

Perturbation du Hun et du Shen

Aujourd’hui, on considère que quel que soit le trouble énergétique originel, les mauvais rêves sont toujours le reflet d’une perturbation du Shen (l’Esprit lié au Coeur) et/ou du Hun (l’Esprit lié au Foie). Le Shen est la Conscience d’une personne en tant qu’individu, être sensible, qui détermine l’ensemble de la vie psychique, émotionnelle, et sensorielle. Le Shen réside dans le Coeur et est donc particulièrement sensible aux troubles physiques et énergétiques de cet organe. Le Hun est quant à lui, l’Esprit spirituel, l’aspect le plus éthéré du psychisme d’une personne. Il réside dans le Foie et, plus particulièrement, dans le Sang du Foie. Cet organe est, du reste, considéré comme la “première ligne de défense émotionnelle” de l’organisme par Leon Hammer (voir son ouvrage Dragon rises, red bird flies: Psychology and Chinese Medicine). 

Les cauchemars sont donc souvent liés à des perturbations énergétiques ou physiques du Coeur, à cause de son lien avec le Shen, et/ou du Foie, du fait de son lien avec le Hun.

Ainsi, une stagnation de Qi du Foie et de la Vésicule Biliaire, souvent liée à une mauvaise gestion émotionnelle, va entraîner la présence de Chaleur dans le Foie, laquelle va perturber le Hun et entraîner un sommeil agité, et une abondance de cauchemars éprouvants. D’autres signes plus généraux peuvent être, entre autres, l’irritabilité, une tendance à être en colère, les yeux rouges, la constipation. 

Un vide de Sang du Coeur et du Foie, en privant le Shen et le Hun d’une résidence stable (puisqu’on dit qu’ils logent dans le Sang de ces organes), va entraîner des cauchemars tôt dans la nuit, ainsi que d’autres signes plus généraux comme de l’anxiété, un teint terne, des palpitations, des ongles cassants…

Les dysfonctionnements d’autres organes peuvent indirectement occasionner l’apparition de mauvais rêves. Ainsi, une Rate-Pancréas affaiblie crée de l’Humidité (à cause la mauvaise assimilation des aliments ingérés), laquelle, si elle se prolonge dans le temps, se transforme en mucosité et en Chaleur. La Chaleur fait monter les mucosités vers le haut du corps, perturbant le Shen et provoquant la survenue de cauchemars et d’insomnie. 

Les exemples donnés sont tirés de l’ouvrage de Philippe Sionneau cité plus haut. 

Est-ce à dire que les traumatismes ou les troubles proprement psychologiques (à l’occidentale) ne sont pas déterminants dans les cauchemars en médecine chinoise? Ils le sont, bien sûr, mais c’est leur impact sur la sphère énergétique des organes et, in fine, des “Esprits “ (Shen et Hun principalement) qui leur sont liés, qui est crucial. Une mauvaise hygiène de la vie physique (alimentaire, par exemple) peut tout aussi bien troubler l’harmonie du Qi et provoquer des troubles du sommeil, dont des mauvais rêves. 

Un avis sur « Les cauchemars en énergétique chinoise »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :